Skip to content

El circuito del Quilotoa ou 3 jours de treks pour le plaisir des yeux

Holà chicos! Qué tal? Un des derniers articles sur mon séjour en Amérique du Sud. Après les Galápagos (ArrivéeCroisière sur le NemoIsabela et plongées) et un nouvel arrêt à Quito avec la visite de la Midad del Mundo décrit dans les précédents articles, nous voilà à Latacunga, fin prêt à se faire un trek de quelques jours qui nous mènera de village en village pour finir par arriver à quasiment 4000 mètres d’altitude au lac de cratère du volcan Quilotoa.

La responsable de l’auberge à Latacunga nous donne un semblant de carte et quelques pages d’explications qui devraient nous permettre de trouver notre chemin sur ce trek de 3 jours afin d’arriver au but. Comme certains l’auront écrit, il faudra être attentif pour ne pas se perdre et relire à deux fois les explications, mais nous nous en sortirons comme de parfaits éclaireurs 😄. On laisse le plus gros de notre sac à dos à l’hostel contre quelques dollars puis nous partons à l’arrêt de bus pour prendre celui qui nous mènera au petit village de Sigchos. 1-2 heures de route et nous arrivons, mangeons un almuerzo local et partons sous un ciel menaçant. Cela ne manque pas, à peine sortis du village, nous mettons nos vestes et nos sursacs et continuont sous la pluie. Après quelques heures de marches dans un paysage bien verdoyant, nous arrivons, content de se mettre au sec et de sécher nos habits, à Isinlivi et plus précisèment à l’auberge Llullu Llama, je dirais l’une des plus belles et sympathiques de mon voyage. Déjà une bonne partie est en bois, ensuite nous trouvons un feu allumé et des canapés devant afin de chiller et se réchauffer, le dortoir où nous dormons se trouve dans les combles de la maison avec poutres apparentes et pour finir on nous dis qu’il y’a même un jacuzzi, un sauna et un hammam… J’y crois moyen mais pour 5 dollars, je me dis que ça vaut la peine d’essayer… et bien y’a pas à dire je n’ai pas eu tord! Je pense bien être resté 2-3 heures dedans, jacuzzi bien chaud et sauna avec vue sur les montagnes bien que cachées par le brouillard. Le souper est servi pour tout le monde en même temps, nous sommes donc deux grandes tablées ce soir-là afin de rencontrer, discuter et découvrir les voyageurs du jour. Dans le lot, Gabriela et Daniel, un couple de bernois en voyage depuis quelques mois également! Ni une ni deux, nous nous retrouvons 5 suisses à continuer le trek ensemble :). Heureusement le deuxième jour le temps est plus agréable, ce qui nous donne l’occasion de faire quelques photos!

C'est dans ce genre de paysages que nos 3 jours ce sont passés :)
C’est dans ce genre de paysages que nos 3 jours ce sont passés 🙂
Les 2 chicos en forme... jusqu'au moment où Yvonne se fit mordiller le mollet par un des chiens des alentours, voici le pourquoi des bâtons!
Les 2 chicos en forme… jusqu’au moment où Yvonne se fit mordiller le mollet par un des chiens des alentours, voici le pourquoi des bâtons!
Petit arrêt pour checker sur les explications pour être sûr que nous sommes sur le bon chemin!
Petit arrêt pour checker les explications pour être sûr que nous sommes sur le bon chemin!
L'un des petits villages traversés. Il faut savoir que certaines personnes que nous croisons ne parlent même pas espagnol, mais une sorte de dialecte incompréhensible!
L’un des petits villages traversés. Il faut savoir que certaines personnes que nous croisons ne parlent même pas espagnol, mais une sorte de dialecte du coin!
Vue sur la vallée après avoir grimper l'un des côtés!
Vue sur la vallée après avoir grimper l’un des côtés!

Après une petite journée de marche, nous arrivons à Chugchilán où nous logeons à l’Hostal Cloud Forest (la seule auberge du village si je me rappelle bien). Le soir, les étoiles sont de sorties, malgré le froid qui s’est installé, je pars accompagné de Gabriela afin de faire quelques photos de ce magnifique ciel étoilé. Pari réussi!

dsc00718 dsc00723

Le lendemain, nous partons pour notre dernière journée pendant laquelle nous aurons le plus de dénivelé positif puisque nous atteindrons le but de notre petit périple, le Quilotoa! Notre équipe s’agrandit d’un couple de canadiens rencontré à l’hostel (et que nous avions également croisé à l’aéroport des Galápagos).

10 heures le dimanche matin, nous nous faisons abordés pour boire un verre d'alcool fort par un équipe qui est déjà fin saoule...
10 heures le dimanche matin, nous nous faisons abordés pour boire un verre d’alcool fort par un équipe qui est déjà fin saoule…

dsc00731

Là en-haut, quelque part, se trouve notre cratère ;)
Là en-haut, quelque part, se trouve notre cratère 😉
Après une longue montée, cette magnifique vue nous récompense de nos efforts!
Après une longue montée, cette magnifique vue nous récompense de nos efforts!
La Swiss Team!
La Swiss Team!

Il nous reste une petite heure pour arriver jusqu’au village, pour cela, nous empruntons le chemin à flan de coteaux, il ne faut pas zipper à moins de vouloir se retrouver en mille morceaux quelques centaines de mètres plus bas… Ensuite, nous sommes tous heureux d’arriver dans un hostel au chaud, car à 4000 mètres ça freeze!

Beau couché de soleil ce soir là :)
Beau couché de soleil ce soir là 🙂

Le lendeman matin, nous mettons le réveil pour voir le lever de soleil, autant dire que nous mettons toutes nos couches avant de sortir et que certains (je ne citerai pas de noms 😉 ) restent sous les couettes! Malheureusement, les nuages nous gâchent un peu le spectacle pour les photos, mais voici un petit timelapse fait avec la GoPro, le vent était plutôt fort, et glaciale, c’est pour cela que ça a bougé un peu!

Après le petit déj’, nous marchons un peu jusqu’à un point de vue où un deck en bois a été construit et l’architecte a été plutôt bon!

dsc00826 dsc00816

dscf7134

Il est ensuite le temps de rentrer, on nous donne un horaire de bus et nous nous retrouvons donc à l’heure à l’arrêt… Mais ce dernier est déjà parti! On mandate donc un pick-up pour nous amener jusqu’au prochain bled et retournons ensuite à Latacunga où nous nous retrouvons après une bonne douche pour se manger un bon steak! Nous décidons de se retrouver, avec Gabriela et Daniel, le lendemain pour partir tous ensemble à Baños, mais ça c’est une autre histoire!

Les gars se retrouvent à l'arrière du pick-up pour que nous laissions la cabine chauffée aux filles ;)
Nous nous retrouvons à l’arrière du pick-up pour laisser la cabine chauffée aux filles 😉
Published inEquateur

One Comment

  1. Christine Cretin Christine Cretin

    magnifique comme d’hab surtout ce ciel étoilés… quelle merveille!
    Quel beau périple c’est vraiment super de te suivre ainsi.
    A tout bientôt, bises à toi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*