Skip to content

Dernier article sur l’Amérique du Sud!

Bonjour, bonjour!

Voilà déjà plus d’un mois que je suis rentré en Suisse après une année de voyage. Difficile de mettre au clair dans ma tête un voyage aussi enrichissant et rempli d’un nombre incalculable de souvenirs et de rencontres extraordinaires. Difficile de répondre aux gens quand ceux-ci te demandent: « Hé ben alors?! Raconte! »… « Hé ben… c’était cool, mais bon qu’est-ce que tu veux savoir? ». Tellement de choses et de sentiments se passent en une année, comment pourrais-je décrire cela dans une discussion? Quel était mon pays favori? Comment pourrais-je le dire? Chaque pays, chaque endroit fût différent et merveilleux à sa manière, de par mon état d’esprit sur le moment, de par les rencontres, de par beaucoup de choses, tout ce que je peux dire c’est qu’à aucun moment j’ai regretté d’être où j’étais, c’est donc plutôt bon signe non? Quand je relis mon A propos, écrit juste avant de partir l’année passée, je me dis que je suis arrivé à ce à quoi j’aspirais… la liberté! Pour la première fois dans ma vie j’avais le temps de prendre le temps! Décider où-quoi-comment sans limite et sans concession… et, de nos jours, ce n’est pas donné à tout le monde, j’ai été un privilégié de pouvoir le faire, tout comme je me sens privilégié d’être né et d’avoir grandi dans un pays où tout est possible et où nous avons la chance d’avoir tout ce que l’on veut… mais où certaines personnes ne s’en rendent même plus compte et continuent à se plaindre sans arrêt… J’ai eu la chance de voir d’autres choses, d’autres manières de vivre et plus particulièrement d’autres préoccupations.

Difficile également de commencer à trier mes milliers de photos… ça fait un peu beaucoup. Un peu de temps est nécessaire pour me permettre d’atterrir, bien que je sois super content d’être de nouveau en train de crapahuter dans notre belle chaîne du Jura. Bref, j’en étais resté à… fin juin!!! Oulaaa, y’a du boulot pour rattraper mes 4 derniers mois de voyage. Nous étions encore le trio de choc réuni (les 2 Y et moi-même 😉 ) qui avait été complété par nos amis Bernois, Gabriela et Daniel, et nous nous étions donné rendez-vous le matin pour prendre le bus qui nous mena de Latacunga à Baños une petite ville thermale, pas mal touristique, à deux heures de bus plus au sud. En arrivant, je commence à sentir mon estomac qui me joue des tours… pour la première fois du voyage! Je ne sais pas si c’est la viande au bistro le soir d’avant ou autre chose mais, après avoir trouvé une chambre à « La Petite Auberge », je resterai tranquille pendant que l’équipe va faire un tour et manger une morce. Il me faudra une nuit et une journée à faire des allers-retours au petit coin avant de retrouver la frite d’antan. Ça va, je peux pas me plaindre, ce sera pratiquement la seule fois du voyage où je fus malade.

2-3 matins de suite, nous  nous levons tôt pour aller faire un tour aux bains thermaux en compagnie des locaux plutôt que des touristes, c’est donc aux environs de 6h30 que nous sommes aux Termas de la Virgen, le bonnet vissé sur la tête à faire trempette dans de l’eau bien trouble, ceci dû à tout le souffre et les minéraux que l’eau contient, mais super chaude au milieu des locaux qui se demandent se que font les touristes avec eux à cette heure là. Après 1-2 heures dans ces bassins thérapeutiques, nous sommes fin près pour le petit-déj’ ! Et ici à Baños c’est pas les endroits où ils font des bons trucs qui manquent. On se régale de pancakes tous aussi beaux les uns que les autres!

ça c'est du petit déj ! :)
ça c’est du petit déj ! 🙂

Nous monterons également à la Casa del Arbol où nous serions censé avoir une magnifique vue sur le volcan Tungurahua, mais c’est sans compté la pluie et la purée de pois… Nous payons quand même un dollar pour expérimenté la grande balançoire qui donne l’impression d’être au dessus du vide à cause du talus bien raide.

Toujours en train de faire le singe celui-là!
Toujours en train de faire le singe celui-là!

Nous arrivons à la fin de notre périple à trois… Yann et Yvonne vont partir plus au Sud direction le Pérou alors que je reste encore ici quelques jours avant de remonter jusqu’à Quito pour prendre l’avion qui me mènera à nouveau à Bucaramanga. Nous demandons donc au gérant de l’auberge si nous pouvons utiliser la cheminée pour faire des grillades, et au vu de la réponse positive, nous nous mettons en tête de faire des Burgers!

Préparation du feu et des burgers!
Préparation du feu et des burgers!
Dernière photo de notre équipe au complète!
Dernière photo de notre équipe au complète!

C’est non sans un petit pincement au cœur que j’accompagne mes amis de voyage jusqu’à l’arrêt de bus… Difficile de se dire que je vais de nouveau voyager seul après 2 mois à leur côté… Mais on sait déjà qu’on se reverra en décembre à leur retour pour se remémorer tout ça (et boire des cafecitos y un cappuccino con muuuuucho espuma) ! Et on a encore des projets de voyages en commun, comme par exemple un live aboard aux Galápagos !!!

Gabriela et Daniel restent encore 1-2 jours de plus et s’en vont aussi, mais eux ce sera pour retrouver la Suisse après 6 mois de voyage, le rendez-vous est donné pour aller manger un cordon bleu et pour participer au Napf Marathon!

Je reste encore quelques jours, au programme farniente, trail et visite de du Pailon del Diablo, cascade ayant un débit juste gigantesque, avec 2 Montréalais, tout ceci agrémenté d’une bonne fondue au Bistro Swiss, tenu par un Lausannois et un Grisonnais! Trop bon!

Pailon del Diablo
Pailon del Diablo
Fondue au Bistro Swiss :D
Fondue au Bistro Swiss 😀
ça monte, ça monte!
ça monte, ça monte!
Arrivée à la Case del Arbol
Arrivée à la Case del Arbol
Vue sur Baños à la descente
Vue sur Baños à la descente

En redescendant de Baños, il y’a moyen de trouver une jolie balançoire… et par chance y’avait personne pour me faire payer ici ;)…

Dernier Cafecito avant de repartir sur Quito!
Dernier Cafecito avant de repartir sur Quito!

Après quelques jours de farniente à Banos, il est temps pour moi aussi de continuer ma route, je retourne à Quito puisque j’ai un vol qui me raménera en Colombie et plus précisèment à Bucaramanga afin de récupérer mon parapente commandé 1 mois et demi auparavant et afin de voler pendant une petite semaine avant d’aller voir quel temps il fait chez les Américains!

last_post_south_america_010
Montée en télécabine à plus de 4000 mètres d’altitude, au dessus de Quito.
last_post_south_america_012
Vue sur Quito…. Y’a pas à dire, c’est immense!
last_post_south_america_014
On voit l’objectif à plus de 4600 mètres!
last_post_south_america_017
Point le plus haut de mon voyage! Il faudra revenir pour passer les 5000 mètres… et les 6000!

last_post_south_america_011 last_post_south_america_013 last_post_south_america_015 last_post_south_america_016

Puis c’est un vole qui me mène de Quito à Bogota puis de Bogota à Bucaramanga. Retour à l’hostal El Nido, c’est presque un retour à la maison, ça fait plaisir de revoir toute l’équipe et de voler à nouveau… Et cette fois avec ma propre voile!!! Une semaine de magnifique vols, et de magnifiques thermiques en compagnie des Urubus!

DCIM100GOPROG0174362.
Bucaramanga et la zone d’atterrisage juste à droite de mon élévateur.
DCIM100GOPROG0184498.
L’hostal se trouve entre ma commande et mon élévateur, au milieu des arbres.
DCIM100GOPROG0184503.
Soaring de fin de journée au dessus de la zone de décollage et du restaurant où nous mangeons l’almuerzo tous les midis.

Le vendredi 15 juillet marquera mon départ de ce magnifique continent qu’est l’Amérique du Sud… De nouvelles aventures m’attendent plus au Nord. Mais il est sûr que l’Amérique du Sud fût une découverte inoubliable, et il reste encore tant à découvrir…  Je reviendrai… bientôt!!!

Hasta pronto!

Published inColombieEquateur

One Comment

  1. De verdad, hasta prontissimo pequeñito 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*