Skip to content

De Puerto Iguazú à Salta en passant par San Ignacio

Holà!
Après les chutes et la jungle je me dirige vers Salta et la région du Noroeste Argentin en faisant une petite halte de 2 jours à San Ignacio pour visiter les ruines des missions jésuites.

San Ignacio et les reducciones
4 heures de bus et je me trouve à San Ignacio, village se trouvant dans la province de Misiones, à 240km au sud-ouest de Puerto Iguazú. Au centre même du village se trouve les ruines de San Ignacio Mini, première reducciòn (<< regroupement >>) jésuite, construite en 1609, et mission la mieux conservée du côté argentin. Étant un peu flemmard, je vous laisse aller jeter un coup d’oeil sur Wikipédia si ça vous intéresse et vous si vous voulez comprendre le contexte des missions jésuites Guaranis.

image
L'église de San Ignacio

image
La route principale

Arrivée à l’auberge de jeunesse et petit jogging avec Merten, un backpacker allemand, pour faire un tour du village et ensuite souper avec Merten et Francesco, un italien. Soirée intéressante puisque je ne parle qu’anglais et français, Merten, allemand, anglais et espagnol et Francesco, italien et espagnol et comprend le français. Donc je parle en français à Francesco, lui me parle en espagnol, je parle en anglais à Merten et lui parle en espagnol à Francesco (j’espère que vous m’avez suivi ;)) !

Le lendemain, je visite les ruines situées dans le village et part ensuite avec 4 français, dont 2 ayant loué une voiture, afin de visiter les ruines de Santa Ana et Loreto se trouvant à une dizaine de kilomètres (l’entrée à une mission donne accès aux autres missions du côté argentin). Toutes les missions ont la même configuration (église, cimetière, potager, place principale, prison, maisons, etc.) et la plus grande, Loreto, était habitée par 7’500 Guaranis.

image
Église de San Ignacio Mini

image
image
image
La liane a tenu le coup!

image
Joli papillon. Papa, quelle espèce? 😉

J’aurais eu la possibilité de faire une excursion au Paraguay pour voir les autres reducciones, qui sont à priori mieux conservées, mais en ayant déjà visité trois et ayant l’impression que l’agence s’occupant d’organiser cette excursion le fait principalement pour avoir des dollars ou des euros (pas possible de payer en pesos, et le gars propose direct d’aller retirer des dollars pour les changer auprès de l’agence), j’ai finalement préféré ne pas y aller (mais au moment où j’écris cette article je regrette un peu puisque je commence à ne plus avoir de liquide et vais devoir retirer des pesos au taux peu avantageux :'() .

Salta et le San Bernardo
21 heures de bus, donc la deuxième nuit en bus de mon voyage ;), et je me trouve à Salta. Après-midi tranquille à se balader dans la ville en compagnie de Lena et Iggi, un couple allemand que j’ai rencontré à Corrientes, halte intermédiaire pendant le trajet en bus.

Le lendemain, montée d’un millier de marches pour accéder au Cerro San Bernardo, qui domine la ville à 1450m d’altitude (Salta se trouve à 1200m), d’où on a un beau point de vue.
image
image

image
Ça ne vaut pas les chutes d'Iguazú 😉

image
image

L’après-midi se passe entre l’auberge et le centre-ville pour organiser et essayer de trouver 2 voitures de location (pour 7 personnes, 6 allemands et un suisse… pas trop dur de savoir qui est qui ;)) pour découvrir la province de Jujuy, au nord de Salta, ainsi que le sud qui est la province de Salta même. Novembre étant une période à priori chargée, pas facile de trouver des voitures pour le lendemain à un prix correct. Après avoir fait le tour des agences (heureusement que Merten, que j’ai retrouvé à Salta, parle espagnol!), retour à l’auberge pour discuter des prix et des offres que nous avons. Compte tenu du budget serré de la plupart des participants il est décidé que nous dormirons dans les voitures et dans ma tente pour économiser les frais des auberges, malheureusement c’est pas du goût d’un des participants qui était désigné comme deuxième conducteur et donc nous ne pouvons prendre qu’une seule voiture (je suis le seul dans l’équipe à avoir pris mon permis de conduire avec moi et à avoir plus de 21 ans…). Felix et Simon doivent donc abandonner l’idée de venir avec nous et l’équipe pour les prochains jours sera alors composée de Lena, Iggi, Merten et moi même!

image
Empanadas et Maté! Iggi, Felix et Simon.

Le prochain post sera donc le récit de notre road trip!

Ah et encore un petit truc que j’ai appris à Salta, pour ceux qui viendraient en Argentine, prenez des coupures de 100 dollars et non 20, les deux coupures n’ont pas le même taux de change (entre 14 et 14.5 pour les coupures de 20 et entre 14.5 et 14.9 pour celles de 100, tout dépend combien vous avez à changer et comment vous négociez!).

Published inArgentine

4 Comments

  1. Charlène Charlène

    ça fait plaisir de voir tes photos !
    On a raté les ruines, elles sont super belles !!!!

    • François François

      Oui, on peut pas tout faire, moi j’ai loupé l’île de Chiloé 😉

  2. Coucou ! Nous cherchons à faire le trajet Puerto Iguazu à Salta comme tu as fait. Aurais-tu des infos plus précises sur le bus entre Puerto Iguazu et San Ignacio puis celui entre San Ignacio et Salta ? (prix, compagnie, trouvé facilement ?? Voyage tous les jours ? facilement réservable ? )

    Merci d’vance !!
    Mathilde

    • François François

      Hello!
      Tu peux facilement trouver les horaires de bus et les prix sur http://www.plataforma10.com.ar/es/cargando
      Par contre, j’éviterais d’utiliser ma carte de crédit en ligne, j’ai eu des problèmes avec la mienne quand j’ai essayé. Mais aucun soucis pour les acheter au terminal de bus!
      Profite bien de cette magnifique région 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*